« Jetez-vous à l’eau », de l’idée au papier

« Jetez-vous à l’eau », de l’idée au papier

« Jetez-vous à l’eau », de l’idée au papier

C’est en écoutant Christophe que nous avons été contaminés. Caméraman et co-réalisateur de notre premier documentaire en Solex, il nous racontait avec sa verve poétique, l’Aventure de sa vie :

« Il y a quelques années, j’ai descendu la Loire, de Feurs à Saint-Nazaire. Certains jours, je ne voyais aucune présence de l’Homme, pas de ponts, pas de lignes électriques, pas de bruits. La nature à l’état pure. »

Un papier venait d’être glissé dans le tiroir de nos rêves. C’était en 2013.

Un nouveau départ

Quelques années plus tard, il était temps pour nous de repartir. Les rencontres dans les festivals, les échanges avec le public, le constat de nos vies quotidiennes ont amorcés cette démangeaison que seul le voyage apaise. Nous devions repartir. Dans la continuité du premier projet, il était certain que nous partirions dans le but de promouvoir des valeurs. Des valeurs de respect de l’environnement, d’optimisme et d’aventure locale, chez nous, en France.

Lors des festivals, nous sommes nombreux à promouvoir le voyage en agitant la formule qu’il faut croire en ses rêves pour les réaliser. C’est vrai mais c’est faux. Les exemples que nous montrons à l’écran sont souvent des périples à l’étranger, dans des conditions de vies particulières, des moyens matériels importants, de bonnes dispositions physiques, des parachutes familiaux aidants… Ce n’est pas universel. Alors pourquoi ne pas partir à l’aventure chez nous ? Une aventure de quelques semaines qui pourrait aussi bien durer quelques jours.

Il ne manquait plus qu’un fil rouge, une idée, un vieux papier de 2013 pour lancer le projet.

Solidex au complet

De l’idée au papier

Nous avons donc cherché les mots qui correspondaient le mieux à notre idée, à nos envies. Nous avons mis des couleurs, des caractères, des formes sur cette création immatérielle pour faire naître le projet « Jetez-vous à l’eau ».

Sorti de nos esprits et construit virtuellement, il ne nous manquait plus qu’à le toucher du doigt. C’est le métier de Brigitte. En plus d’être souriante et optimiste à plein temps, elle a le don de mettre sur papier tout ce que l’esprit met sur informatique. Gérante d’Imprim’86, elle est devenue notre première partenaire en mettant entre nos mains, la matière permettant de coloniser l’esprit d’autres rêveurs : notre dossier de présentation.